Réaction à l’article de presse DL du 18 mai

Notre réaction à l’article de presse Dauphiné Libéré paru le mercredi 18 mai
Elections Législatives 2022 –  6ème circonscription de l’Isère
Cendra Motin, députée sortante, repart
https://www.ledauphine.com/politique/2022/05/18/isere-cendra-motin-deputee-sortante-repart-dans-la-6e-circonscription


Madame Cendra Motin évoque son souhait de « développer la mobilité en relançant la ligne de transport Crémieu-Meyzieu » sans préciser par quel mode de transport.
Pendant son mandat (2017-2022) elle a rencontré notre association une seule fois et s’est positionnée clairement en faveur du BHNS (bus à haut niveau de service) qui obligerait une correspondance à Meyzieu et est moins attractif qu’un tram ou tram-train.

Est-elle toujours campée sur cette idée plutôt qu’un prolongement de l’actuel tram T3 que nous défendons ?

Sachez que depuis près de 6 ans notre association a rencontré à plusieurs reprises les élus et les services la Région Auvergne Rhône Alpes et la Métropole de Lyon pour faire avancer le dossier,

Le 6 mai 2021, le Comité de pilotage, mis en place par la Région AURA, a décidé de poursuivre le projet en retenant le mode ferré avec la prolongation du tram T3 vers Crémieu pour une liaison de Lyon – Crémieu en liaison directe

Le 7 avril 2022, le président de la Région Laurent Wauquiez a dévoilé son plan RER à la lyonnaise et réaffirme l’idée de prolonger le T3 jusqu’à Crémieu sur un ancien chemin de fer (CFEL)

Les études du SYTRAL se poursuivent dans ce sens.

Nous sommes sur un des dossiers les plus importants pour notre territoire afin d’accompagner sa croissance démographique, développer son dynamisme économique et participer à la transition écologique pour le bien-être des habitants

Nos questions à Mme la candidate :

  • Relancer quoi puisque la Région s’y attèle ? 
  • Le dossier a-t-il été suivi de près et appuyé par Madame la députée et son équipe ?

 

CFEL / RER à la lyonnaise: la Région dévoile son plan ..

Suite à l’article du 7 avril 2022 paru dans le journal Le Progrès, M. Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône Alpes présente dans la vidéo qui suit le projet de liaison entre Lyon et Crémieu sur le Chemin de Fer de l’Est de lyonnais (CFEL) pour desservir les habitants d’un territoire dynamique.
Une enquête publique est programmée prochainement.

Et sur le site internet de la Région: https://bit.ly/3yQFlXs

 

Elections Régionales

Suite aux élections du 20 et 27 en région Auvergne-Rhône-Alpes, les électeurs ont donné une forte majorité à l’équipe sortante du président Laurent Wauquiez qui dispose de 136 sièges sur 204 sièges.

Nous souhaitons vivement que Mme Martime Guibert retrouve son poste de vice-présidente aux transports : son attention et sa collaboration nous ont été précieuses. Nous en saurons plus lors de l’installation du nouveau conseil régional qui aura lieu en assemblée plénière ce vendredi 2 juillet à partir de 9h30. 

Réponse ce 2 juillet en début d’après-midi :  M. Frédéric Aquilera (maire de Vichy et président de Vichy Communauté) a été nommé vice-président chargé des Transports.

Lors du précédent mandat, nous avons obtenu une grande avancée sur le projet de liaison en transport en commun de Lyon à Crémieu  sur le CFEL; le comité de pilotage ayant décidé lors de sa dernière convocation le 6 mai dernier de poursuivre les études dans le but de réaliser une liaison ferrée directe vers Lyon à l’horizon 2025-2027 plutôt qu’un bus à haut niveau de service moins attractif et qui obligerait un changement au terminus du T3 à Meyzieu. Une enveloppe de 1,5 millions d’euros a été provisionné pour donner suite au projet.

Nous comptons sur l’équipe renouvelée de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour collaborer étroitement avec la métropole du Grand Lyon : ce projet que Lyon-Crémieu Parfer défend depuis longtemps doit aboutir. Il est essentiel aux habitants de nos territoires respectifs.

Pour suivre l’assemblée  plénière de mise d’installation du nouveau Conseil régional:

https://www.auvergnerhonealpes.fr/37-l-assemblee-regionale.htm

 

 

Conseil communautaire LYSED du 30 juin

Lors du conseil communautaire de la LYSED du 29 juin, le projet de tram (ou tram-train) a été évoqué à partir de 51 min 30 retransmis en direct en vidéo sur Facebook.

Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes M. Laurent Wauquiez a adressé un courrier au président de la CC LYSED M. Gérard Dézempte sur le projet de tram-train entre l’agglomération lyonnaise et Crémieu sur le CFEL ; les prochaines études doivent conforter sa réalisation plutôt qu’un bus à haut niveau de service.

Une liaison en transport en commun qui pourrait être mis en service en 2027.

Une enveloppe de 1.5 millions d’euros a été provisionné le 26 mars dernier pour donner suite au projet.

https://www.facebook.com/100392721712383/videos/848533816081289

 

Comité de pilotage: décision(s) cette semaine …

Brièvement

Comité de pilotage Région Auvergne Rhône Alpes de la liaison TC Lyon – Crémieu (Copil)

Les groupes de travail techniques et politiques se sont penchés sur les thématiques suivantes ;

  • Le comparatif technique et financier des modes de transport tram et bus à haut niveau de service en dégageant les avantages et inconvénients des différents scénarii,

– Le coût d’investissement et matériel équivalent pour les deux modes en tenant compte de la durée de vie des équipements,
– Le tram a l’avantage d’une liaison directe, d’une utilisation du foncier existant, une mutualisation de l’exploitation avec le SYTRAL. Cependant il faut s’assurer de sa robustesse pour d’insérer dans les sillons du T3,
– Le BHNS obligerait un changement pénalisant à Meyzieu (rupture de charge) et d’acquérir du foncier pour l’élargissement de l’emprise.
– Les liaisons des 2 modes passants par OL vallée (correspondance T7) ont été écartées.
-Une mise en service en 2027.

  • Le positionnement des terminus à l’Est en Isère et à l’Ouest côté métropole de Lyon :

– A l’Est à Crémieu à la maison du département pour desservir la commun et les Balcons du Dauphiné et d’éviter des flux de rabattement sur Tignieu,
– A l’Ouest à déterminer en fonction des contraintes techniques d’exploitation,

  • Accessibilité de  la plaine de l’Ain et  de Saint-Exupéry

– Nous n’avons pas de retour précis pour le moment, mais pouvons penser qu’une ligne de bus puisse permettre la desserte de la plaine de l’Ain et que les bus TCL circulants à Pusignan puissent avoir un arrêt à la future gare pour relier Saint Exupéry,

  • Le nombre et positionnement des nouvelles gares.

– Pusignan 1 arrêt: ancienne gare,
– Janneyrias 1 arrêt:  ancienne gare,
– Charvieu 2 arrêts:  Piarday et Centre (tréfilerie),
– Tignieu / Pont de Chéruy 1 arrêt:  collège (ancienne gare),
– Crémieu 1 arrêt:  maison du département (ancienne gare)

  • Les solutions qui pourraient retenues pour la poursuite des études lors du Copil début mai

– Le mode ferré de Crémieu vers la métropole:  une liaison directe
– Le bus à haut niveau de service (BHNS) de Crémieu à Meyzieu: obligerait un changement à Meyzieu

Pour la poursuite à donner après Copil la Région à provisionner, par délibération du 26 mars 2021, un budget de 1,5 millions d’euro pour avancer dans les études techniques et de réalisation.

 

AUTRES INFORMATIONS :

  • La métropole de Lyon a délibéré le 15 mars pour participer au financement du Copil à hauteur de 1/3 du budget total de 210 K€ HT (+ lien du doc sur le site),
  • Le SYTRAL a commandé une étude pour le renforcement de la circulation des différents services le long de l’axe Lyon Part-Dieu / Meyzieu / St Exupéry (T3, RExp, T7) et la future liaison jusqu’à Crémieu. Nous sommes confiants que des solutions techniques peuvent être mises en œuvre pour offrir une continuité de service du tram T3 vers Crémieu sachant que le temps de trajet estimé entre Meyzieu et Crémieu est autour de 20 minutes et que la congestion de circulation routière est parallèle au tracé du CFEL (D517).

NOTRE AVIS :

Les élus et la direction transport de Région Auvergne Rhône Alpes a bien pris en considération le dossier qui a bien avancé depuis début 2020, la métropole que nous avons également rencontrée voulant mettre en place des ZFE et limiter la circulation de voitures venant de l’extérieur souhaite que ce projet soit un premier maillon d’un mode ferré que l’on pourrait qualifier de RER à la lyonnaise. Nous n’avons jamais été aussi près du but pour engager le projet que nous défendons depuis plusieurs années en prolongeant le tram dans la perspective d’une vision long terme d’un système de transport performant, attractif et bénéfique pour nos échanges économiques et touristiques avec la métropole … mais bien avant l’horizon annoncé de 2027 !

Les élus ont les cartes en main pour défendre le tram !

 

Un petit historique de nos dernières actions en vue du prochain comité de pilotage :

  • le 16 mars : visio avec Mme Agarrat, vice-présidente au département du Rhône en charge des Finances Transports et des relations avec la Métropole et M Jean-Louis Ferrand, chargé de mission développement durable au département du Rhone
  • le 25 mars : La direction Transports de la Région (chargé de projet et chargée d’études), M. Olivier Bonnard (ancien président du Copil) et M. Jean Pierre Girard (conseiller régional, actuel président du Copil)
  • le 25 mars : M. Quiniou (Maire de Meyzieu, conseiller à la métropole, élu au SYTRAL) et son chef de cabinet
  • le 26 mars : visio avec M. Paul Vidal : conseiller régional en charge des transports scolaires et président de la communauté de communes de l’Est Lyonnais,
  • le 12 avril : Mme Merle et M. Olivier Bonnard, conseillers au département de l’Isère, à la Maison du Département de l’Isère
  • le 12 avril : visio avec M. Jean Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole du Grand Lyon, vice-président délégué au SYTRAL et M. Demongeot conseiller transport et mobilité Métropole
  • le 16 avril : M. Charles de la Verpillière, député de l’Ain
  • Nous avons également échangé M. Gérard Dézempte, président de la Communauté de Communes LYSED qui nous a répondu par deux courriers.
  • Thierry Kovacs président du SMT-AML qui nous précise par courrier le rôle du syndicat sur l’étude plaine Saint Exupéry.
  • Nous avons des échanges avec le président M. Jean-Yves Brenier et son cabinet de la communauté de commune des balcons du Dauphiné.